Le VERDON, la Mecque de l'escalade rocheuse. Falaises mythiques, les gorges du Verdon ne sont plus à présenter. Offrant des voies de plus de 350 mètres, le verdon coule paisiblement environ 800 mètres plus bas. Sensations garanties.

 

 

 Le nouveau Topo de Marc CHALIER & Gérard MONNERON

" Escalades dans le massif du SANCY".

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les chemins de petite randonnée, cliquez sur le logo!

La RANCUNE, la Mecque de l'escalade Auvergnate. Une dent d'une centaine de mètres de hauteur, offrant des voies engagées et équipées pour la plupart à demeure. Cette falaise est la référence en Auvergne. Elle se situe en plein milieu de l'auge glaciaire de la vallée de Chaudefour, dans la Réserve Naturelle du même nom.  Elle offre des voies allant de la cotation 5C avec un pas de 6A, pour la voie normale, jusqu'aux cotations dépassant le 7C pour certaines, notamment pour celles situées en face Nord.

 

Cliquez sur le grimpeur au pull rouge!

 

Cliquez sur le tire-cul!

 Montagnes-coup-gueule-du-president-moutain-wilderness-contre-politique-laurent-wauquiez .

La Réserve Nationale Naturelle de la Jaquette. Cliquez sur la falaise!
 

LA GARDIENNE DU TEMPLE!

Sous la cloche de soie, les araignons sont nés depuis maintenant un peu plus d'une semaine.

 

Ces jeunes araignées encore immatures, sont le fruit d'une portée de la PISAURA MIRABILIS ou Pisaure admirable. Comme la Dolomède, cette araignée majestueuse ne tisse pas de toile et chasse dans le bas des hautes herbes, à l'affût.

Ses lieux de prédilection d'habitat, sont les hautes herbes des abords des tourbières, mais aussi ceux de nos chemins de randonnée, voire de nos habitations.

Dotée d'un corps d'environ de 16 à 18mm, sans les pattes, elle ne passe pas inapercue, d'autant plus que dans la première période de sa ponte, elle n'a que de cesse, de garder sa progéniture, qu'elle dépose avec grand soin, sous une cloche de diverses soies extrèmement résistantes.

Elle n'abandonnera  sa proginiture qu'après environ deux semaines, jusqu'à la deuxième mue des araignons.

Cette araignée est en fait une grande sentimentale "du moins, en ce qui concerne le mâle". En effet, avant de pouvoir féconder madame, le mâle offre un paquet cadeau à sa belle, paquet en général confectionné avec une mouche embalée comme il se doit, dans un emmaillotage de soie. Ce paquet cadeau, n'aura de sens, que celui de satisfaire la fringale de madame, pendant que celui-ci la fécondera.

C'est ainsi que l'on procède chez Pisaura, pour ne pas finir dans l'assiete de la dame. Comme la Dolomède, une fois la fécondation effectuée, la femelle pondra ses oeufs dans un cocon qu'elle aura savament construit, et qu'elle baladera plusieurs semaines accroché à ses chélicères, jusqu'à l'éclosion des petits.

Ensuite, comme je l'écris plus haut, elle déposera ce cocon en le fixant sur des hautes herbes, et le couvrira pour le protéger d'une cloche de soie très solide.

Plusieurs semaines après l'émergence des petits, elle l'abandonnera.

 

Cette araignée est facilement reconnaissable, avec son allure svelte, mais aussi à sa bande de couleur clair, située au centre d'une bande sombre sur son céphalothorax. Une autre particularité de la belle, c'est l'implantation d'une houpette de poils, sur le haut de son front et au dessus de ses yeux.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2003-2017-Christian Barbier -SOUS L’ŒIL DES VAUTOURS- tous droits réservés. Toutes les images de ce Site, sont protégées par les lois internationales sur les droits d'auteur. La copie totale ou partielle, ainsi que l'utilisation des photos est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.