Le VERDON, la Mecque de l'escalade rocheuse. Falaises mythiques, les gorges du Verdon ne sont plus à présenter. Offrant des voies de plus de 350 mètres, le verdon coule paisiblement environ 800 mètres plus bas. Sensations garanties.

 

 

 Le nouveau Topo de Marc CHALIER & Gérard MONNERON

" Escalades dans le massif du SANCY".

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les chemins de petite randonnée, cliquez sur le logo!

La RANCUNE, la Mecque de l'escalade Auvergnate. Une dent d'une centaine de mètres de hauteur, offrant des voies engagées et équipées pour la plupart à demeure. Cette falaise est la référence en Auvergne. Elle se situe en plein milieu de l'auge glaciaire de la vallée de Chaudefour, dans la Réserve Naturelle du même nom.  Elle offre des voies allant de la cotation 5C avec un pas de 6A, pour la voie normale, jusqu'aux cotations dépassant le 7C pour certaines, notamment pour celles situées en face Nord.

 

Cliquez sur le grimpeur au pull rouge!

 

Cliquez sur le tire-cul!

 Montagnes-coup-gueule-du-president-moutain-wilderness-contre-politique-laurent-wauquiez .

La Réserve Nationale Naturelle de la Jaquette. Cliquez sur la falaise!
 

BHAKTAPUR, ville d'artisans potiers & de paysans...

Sur les balcons de Bhaktapur, seule dans ses pensées...

Dans la vallée de Kathmandou, la citée médiévale de Bhaktapur a été construite au IX siècle. Cette ancienne cité est inscrite au patrimoine mondial de l' UNESCO depuis 1979. Ville où se côtoient, paysans et artisans. Les habitations faites de briques et de bois sculpté, lui donnent un caractère unique, qui ne laisse pas de marbre, celle ou celui qui y pénètre.

En parcourant les ruelles, ici, la vie des habitants semble se dérouler en grande partie dehors. La récolte de blé et autres céréales, selon la saison, en fait un lieu hors de notre temps. Ici, les hommes et les animaux vivent en harmonie, sans que cela trouble un seul instant l'impression de quiétude qui règne sur la citée.

Moment de deuil dans Bhaktapur.

A l'époque de la récolte des différentes céréales, tous le monde participe, les enfants, comme les adultes. Le travail qui consiste à étaler sur des bâches les céréales, afin de les faire sécher, est principalement exécuté par les femmes, les hommes étant occupés à d'autres tâches. Tous les endroits possibles (comme les toits en tôle), seront monopolisés pour faire sécher les récoltes avant que la météo ne soit plus favorable.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2003-2017-Christian Barbier -SOUS L’ŒIL DES VAUTOURS- tous droits réservés. Toutes les images de ce Site, sont protégées par les lois internationales sur les droits d'auteur. La copie totale ou partielle, ainsi que l'utilisation des photos est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.