Celle qui se prenait pour un crabe...

Juste avant son envol pour une autre fleur...

Misumène variable - Misumena vatia - Famille : Thomisidés

On l'observe sur les fleurs de différents milieux. Femelle d'environ 11 mm, se reconnait à ses pattes très longues et son abdomen très large d'une coloration pouvant prendre différentes couleurs, en fonction de son aire de répartition et de son support ( araignée capable sur plusieurs heures, d'adaptation chromatique)...

Particularité de cette araignée, La femelle apparait de Mai à Août et les mâles en Avril. Lors de l'accouplement la femelle tient son mâle par les pattes.

Pour ne pas servir de casse-croute à celle-ci une fois l'accouplement terminé, il arrive que celui-ci se mutile en y laissant volontairement des pattes ( il s'autotomise) comme  le lézard avec sa queue pour échapper à un prédateur... Il n'est donc pas rare d'observer un mâle avec une ou plusieurs pattes en moins. La femelle pond  dans une feuille repliée, liée avec de la soie environ  50 oeufs.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2003-2019-Christian Barbier -SOUS L’ŒIL DES VAUTOURS